En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Tous les patients en ostéopathie à Muret


♦  Troubles musculo-squelettiques :

Ce terme un peu complexe désigne toutes les douleurs qui concernent le système squelettique et musculaire.
bob lombaires
bobo epauleClassiquement, nous avons la douleur de dos, la lombalgie, la sciatique. Cette dernière est l'un des plus fréquents motifs de consultation en ostéopathie. Cette douleur n’est pas toujours due à une vertèbre qui n’est pas assez mobile, mais est souvent liée à une diminution de la mobilité du bassin ou des muscles hypertoniques, à des blocages au niveau du membre inférieur qui vont venir se répercuter sur les lombaires, etc.
En soi, il s'agit d'une douleur très commune mais présentant des sources d’apparition multiples.
Ce terme concerne aussi les douleurs articulaires, tendineuses ou musculaires, souvent dues à une mauvaise posture ou à des mouvements répétitifs, au travail, au sport, devant l’ordinateur… Cela peut se traduire par des tendinites, des blocages articulaires (diminution du mouvement de l’épaule par exemple), des torticolis à répétition, une douleur des muscles au niveau du bassin et des épaules, des douleurs de côtes, etc.


 


♦  Après un traumatisme (blessure, chute…)
apres blessure
 
 
Suite à une entorse, à une chute importante, à un accident de la voie publique, etc., il est souvent conseillé de venir consulter un ostéopathe. En effet, l’incident peut premièrement avoir causé des douleurs sur les structures touchées et, dans un second temps, il a eu sur le corps des impacts qui pourront à la longue être sources de douleurs et de troubles.




 


  Posture
posture



La posture est un aspect très important de l’ostéopathie. Elle joue sur la notion d’équilibre. Elle constitue le but de l’ostéopathe : retrouver une posture équilibrée afin que le patient soit stable sur ses appuis et éviter des déséquilibres pouvant être source de douleurs.






 


♦  ViscéralIMG_0864
 
 
Les troubles digestifs et viscéraux font partie du quotidien de beaucoup d’entre nous. En revanche, peu de personnes savent que l’ostéopathie peut avoir un impact positif sur beaucoup de ces désagréments. On distingue différents systèmes :


⇒  Système digestif
Estomac, intestin grêle, gros intestin, pancréas, foie… : le système digestif est complexe et a de multiples organes qui inter-réagissent. Il est maintenant considéré par la médecine comme le deuxième cerveau du corps humain, de par ses actions et son anatomie. Mais les différents organes complexes qui le composent peuvent parfois être source de tiraillements, de douleurs ou de troubles digestifs. L’ostéopathie vient travailler non pas sur l’organe lui-même, mais sur ses moyens d’union. Effectivement, les organes ne flottent pas, mais sont à leur place grâce à des ligaments transportant non seulement les artères et les veines, mais aussi les nerfs et le péritoine, c'est-à-dire le sac qui contient tous les organes digestifs. Un organe dont les moyens d’union seraient moins élastiques, pour une raison ou une autre, commencera à en entrer en souffrance et il pourra en découler certains désordres digestifs. L’ostéopathie peut donc avoir un impact sur les diarrhées, la constipation, le ballonnement, les troubles gastriques (remontées acides, crampes), les maux de tête venant d’une surcharge du foie, etc. s’il n’y a pas d’explication médicale à ces troubles.

⇒  Système urinaire
Les reins, avec leurs glandes surrénales, jouent un rôle très important dans l’équilibre intérieur du corps humain. La vessie, quant à elle, joue le rôle d’un réservoir. Certains troubles peuvent nécessiter une prise en charge ostéopathique, comme des infections urinaires à répétition (hors crise), des sensations de vessie toujours pleine, des douleurs dans le petit bassin, de grosses fatigues inexpliquées, un déséquilibre hormonal…

⇒  Système cardio-pulmonaire
Le cœur et les poumons ont de multiples moyens d’union qui peuvent, s’ils ont une dysfonction ostéopathique, engendrer des douleurs dans le haut du dos, des douleurs cervicales, des palpitations, des toux, etc.
 


  Crânien
skull-31060__340

 
De par un impact articulaire, musculaire, des fascias, nerveux et vasculaire, l’ostéopathe peut assurer une prise en charge de troubles tels que les migraines, les céphalées, les maux de tête, les vertiges, les otites à répétition (hors périodes de crise), les sinusites à répétition (hors périodes de crise), les acouphènes, les tensions derrière les yeux, les mâchoires qui craquent ou bloquent, les tensions dans les muscles de la mâchoire après une consultation chez le dentiste ou l’orthodontiste…, toujours si ces troubles n’ont pas d’origine pathologique.






 

  Stress

stress
Le stress fait partie intégrante de nos vies. Que ce soit au travail, aux infos, dans la vie quotidienne, il a sur nous un impact important et une gestion de ce dernier n’est vraiment pas chose aisée. Qu’il se traduise par de l'anxiété, de l'angoisse ou des troubles du sommeil, c’est un fléau qu’il faut le plus possible atténuer. L’ostéopathie va travailler sur certaines de ces formes, afin de permettre de l’éradiquer au mieux, notamment par la prise en charge des douleurs psycho-somatiques. En effet, même si l'origine des troubles est psychique, il en découle néanmoins une véritable douleur corporelle qu’il ne faut pas négliger ou nier. L’ostéopathe n’a pas une qualité de psychologue et ne pourra donc pas régler le problème à la source, s’il y en a un. Il pourra, en revanche, assurer au patient une meilleure qualité de vie en lui permettant de surmonter ce stress.



 


  Prévention

43
L’ostéopathie est aussi un moyen de prévention. Éviter la douleur avant qu’elle n’apparaisse, cela peut sembler étrange, mais lorsque l’on se bloque, c’est souvent à cause d'un geste ou d'un mouvement anodin qui normalement ne devrait pas être source de blocage (attraper sa ceinture de sécurité en voiture, éternuer, se baisser pour ramasser quelque chose de léger…). Ce sont nos heures devant les ordinateurs, pas forcément orientés droit devant nous, les claviers pas toujours à la bonne hauteur, le stress au travail, la fatigue, le défaut de sport ou le trop plein de sport mais sans étirements, les mouvements répétitifs… qui favorisent l’arrivée de blocages par un mouvement qui fait office de goutte d’eau faisant déborder le vase. À partir de ce moment-là, on rentre dans une spirale de douleur, de mal-être, de trouble du sommeil et de fatigue excessive, qui favorise le maintien de la douleur, voire son augmentation… ainsi commence une prise en charge médicale et paramédicale nécessaire, impliquant du temps et de l’argent afin de pouvoir retrouver la santé d’avant ce mouvement quotidien. C’est donc pour cela qu’il est conseillé de voir un ostéopathe deux fois par an même sans troubles ou problèmes particuliers, afin d’éviter le plus possible ce genre de situation.