En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Vos interrogations sur l'ostéopathie à Muret


Est-ce que vous faites craquer ?


 
Voici une question que l’on me pose très fréquemment. La réponse n’est par ailleurs pas simple. Oui et non. Cela dépend. Cela dépend de l’histoire de la douleur, de la manière dont elle est apparue, d'où elle se situe, de ce qui l’aggrave, de ce qui l’attenue, de ce qui peut lui être associé. Mais cela dépend aussi des antécédents du patient, de ses traitements, de son travail, de sa pratique sportive, etc. C’est pour cela qu’il est nécessaire en premier lieu de poser des questions, afin de comprendre et de connaître le patient, son histoire et sa douleur. À la suite de cet entretien vient la prise en charge ostéopathique, les tests ostéopathiques permettant de situer l’origine du problème. Ce n’est qu’à la fin de cette investigation qu’est prise la décision de traiter. Cela peut être en technique ostéo-articulaire, dont à l’issue de certaines nous entendons ce fameux « crac », mais cela peut aussi être en mobilisation articulaire, technique musculaire, viscérale, fasciale*… des techniques efficaces où le patient est parfois actif.
La réponse à cette question est un peu longue, c’est pour cette raison que, le plus souvent, la réponse est effectivement « ça dépend » !
*Fascial : les fascias sont des tissus fibreux présents dans tout le corps (article à suivre).

 

 

Est-ce que j’ai des vertèbres déplacées ?


 
Nos vertèbres ne sont jamais déplacées. Sinon, il nous faudrait tout de suite subir une opération chirurgicale afin de remettre la vertèbre ou l’os à sa place. En ostéopathie, nous travaillons sur la mobilité des structures. Une vertèbre qui fait mal est souvent une vertèbre qui s'est bloquée dans un paramètre de mouvement. Elle tourne très bien à droite, mais il est impossible de la tourner à gauche. Cela peut être dû à de multiples raisons : l’articulation en elle-même, les muscles qui l'entoure, les articulations voisines, les fascias, le système nerveux… bref, tout le corps humain, ce qui nous amène à notre la question suivante.

 

 

Pourquoi un ostéopathe ne me manipule pas uniquement là où j’ai mal ?


 
Parce que dans le corps humain, tout est lié. Pour l’ostéopathe, le corps est un tout. On ne peut donc pas le traiter sans avoir toutes les données sur la personne. Par exemple, nous marchons tous les jours et, sans que l’on ne s’en rendre compte, une vieille entorse mal soignée peut entraîner un déséquilibre lors de la marche, qui peut ensuite se répercuter sur le bassin en le bloquant à son tour. Ceci peut engendrer des douleurs lombaires, ces dernières essayant de compenser le manque de mobilité, mais qu’un temps seulement... Le corps humain est composé de systèmes complexes et imbriqués les uns dans les autres… Certains de ces liens sont connus, tels que le cœur et une douleur au bras gauche, la vésicule biliaire et une douleur à l’épaule droite, une douleur en bas du dos et une douleur dans la jambe suivant le trajet du nerf sciatique, etc. Il revient donc au thérapeute de connaître tous les liens du corps humain et donc d’envisager chaque possibilité afin d’identifier la cause primaire de la douleur et d’éviter qu’elle ne revienne. C’est pour cela que l’on considère que le siège de la douleur n’est pas forcément le siège du premier problème.

 
IMG_0786



Pour mes douleurs, puis-je voir un ostéopathe avant un médecin ?


 
Il est à noter que, parfois, les douleurs peuvent être dues à des pathologies médicales. Il est donc important de s’assurer que l’ostéopathe a reçu une formation médicale lors de son cursus, permettant de faire la différence entre une douleur qu’il peut traiter et une douleur dont il doit référer au médecin. C’est le cas des ostéopathes ayant fait cinq ans d’études, et étant RNCP niveau I, soit l’équivalent du master 2, ayant donc nécessité un mémoire à la fin des cinq années d’études.

 

 

Pourquoi ai-je parfois encore mal juste après une consultation ?


 
L’ostéopathe va traiter des dysfonctions présentes dans le corps depuis longtemps, ce dernier étant donc mis à contribution afin de rétablir son propre équilibre, et ce, même après une consultation complète d’ostéopathie ! C’est pour cette raison que parfois demeurent ou même apparaissent certaines douleurs ou certains troubles après une consultation d’ostéopathie. Mais cela ne doit durer qu’un temps. Si les désagréments persistent toujours après 48h, rappelez votre ostéopathe. Le traitement a parfois besoin d’être effectué en deux fois, en consultations rapprochées, pour aider au mieux le corps à se remettre.

 

 

Suis-je remboursé de ma consultation d’ostéopathie ?


 
La Sécurité sociale ne rembourse pas l’ostéopathie, c’est pour cela que l’ostéopathe ne prend pas la carte vitale. En revanche, de plus en plus de mutuelles remboursent l’ostéopathie. Consultez ce lien pour connaître les mutuelles concernées : https://www.osteopathie.org/mutuelles.html.

 
 

Qu’est-ce qu’un fascia et les techniques fasciales ?
 

fasciaLe fascia est une membrane fibreuse recouvrant des muscles ou une région du corps selon le Larousse. Le fascia est un tissu conjonctif. Globalement il relie, soutien et renforce, protège, sépare...

Il se trouve dans le corps humain sous diverses formes : tendons, ligaments, etc. Cette image illustre le rôle de renfort des fascias par exemple, illustré par les parties grisées, notamment au niveau des lombaires ici.

Les techniques faciales, dont l’on parle souvent dans le site sont donc des techniques qui auront un impact sur ces structures présentent dans tout le corps, sont donc très importante en ostéopathie, toujours dans le but de retrouver un équilibre du corps.

 

Clémentine Leblanc reste à votre écoute pour répondre à toutes vos questions. Contactez le cabinet au 06.52.30.19.66